L’ongle incarné

Created with Sketch.

Qu'est-ce que c'est?

Un ongle est incarné lorsqu’il pénètre dans les tissus qui l’entourent. Le bord de l’ongle s’enfonce dans la chair et provoque une inflammation dans les chairs qui l’entourent. Les blessures de la peau à ce niveau vont permettre aux bactéries de l’environnement d’y rentrer, ce qui explique la possible survenue d’infections.

Ce problème touche préférentiellement les ongles des pieds, et en particulier celui du gros orteil.

Une mauvaise coupe de l’ongle est le facteur le plus important dans la survenue d’un ongle incarné. L’ongle coupé doit dépasser le bord libre de l’orteil de deux à trois millimètres. Si l’ongle est taillé en demi-cercle, trop court sur les bords, la peau recouvrira le bord de l’ongle et celui-ci poussera en s’enfonçant dans la peau. Les autres facteurs favorisants sont une hypersudation et le port de chaussures trop étroites, qui vont contribuer à l’épaississement des chairs qui vont alors encore plus rentrer dans l’ongle.

dessin expliquant la formation d'un ongle incarné
Si l'ongle est coupé trop court (1), la peau va pouvoir remonter au niveau (2) voire au dessus de l'ongle (3). L'irritation que va entraîner l'ongle en rentrant dans les chairs empêche la peau de dégonfler.

Comment fait-on le diagnostic?

Les principaux symptômes de l’ongle incarné sont les suivants :

  • Une douleur autour de l’ongle, surtout à la pression ;
  • Une rougeur et un gonflement de la peau sur le bord de l’ongle.
  • L’irritation répétée des chairs va entraîner la formation d’un bourgeon qui va venir recouvrir le bord de l’ongle. On parle de botryomycome.

En l’absence de traitement, le risque est le développement d’une surinfection :

  • Quand l’ongle incarné s’infecte, les douleurs deviennent intenses et pulsatiles. Un écoulement purulent apparaît dans le repli entre l’ongle et le bourgeon.
  • La rougeur de la peau peut remonter au dessus de l’ongle. On parle de dermo-hypodermite.
photo d'un ongle incarné

Quels sont les traitements possibles?

Le traitement passe avant tout par les soins locaux. En cas de surinfection, il faudra traiter à la fois l’infection et l’ongle incarné pour éviter la récidive. Pour le détail des soins locaux, vous pouvez vous reporter à la fiche pratique correspondante « les soins locaux des ongles incarnés« 

En cas d’infection, seuls des soins locaux sont nécessaires, sauf quand l’infection remonte au dessus de l’ongle. Dans ce cas, un traitement antibiotique peut être mis en place selon l’avis du médecin.

Rarement, et uniquement en cas d’échec des soins locaux, une chirurgie peut-être envisagée. Le principe de cette chirurgie est de réséquer non seulement la partie de l’ongle qui s’incarne, mais aussi la zone correspondante de la matrice la fabrique, pour éviter une récidive.

 

Pour revenir sur le sommaire des pathologies, cliquez sur le lien.