La paralysie cérébrale

Created with Sketch.

Qu'est-ce que c'est?

La paralysie cérébrale est due à une souffrance du cerveau au moment de la naissance. C’est ce que l’on appelait avant l’infirmité motrice cérébrale (IMC). Diverses zones du cerveau vont pouvoir être abîmées, et principalement celles concernant la motricité. Les conséquences directes vont être un affaiblissement pour certains muscles, une hyper-activité (ou spasticité) pour d’autres, des problèmes de coordination et d’équilibre.

Le problème chez l’enfant est que ces dysfonctionnements surviennent sur un corps en croissance. Cette croissance est due à l’activité des cartilages de croissance des os. Normalement, les muscles grandissent par étirement, ils suivent la croissance osseuse. Mais lorsque le squelette est soumis à des déséquilibres musculaires, cela peut entraîner des déviations des articulations et des déformations des os, qui vont aggraver les difficultés motrices de ces enfants.

Comment fait-on le diagnostic?

Il n’y a souvent aucun signe repérable à la naissance. Les premiers symptômes sont des retards des acquisitions motrices (tenue de tête, position assise, position debout, marche). On retrouve souvent un manque de souplesse à la mobilisation des articulations et un manque de fluidité dans les mouvements. Une marche sur la pointe des pieds peut également être un signe révélateur.

Le médecin va rechercher:

  • des signes de spasticité: tension musculaire anormale lors de certains mouvements, réflexes vifs
  • un enraidissement des articulations
  • un défaut de croissance de certains os

En fonction de l’examen, des radiographies pourront être nécessaires. Il est souvent demandé une radiographie du bassin car les problèmes de hanche sont fréquents et peuvent être mal évalués par l’examen clinique.

Enfin, des consultations seront prévues avec:

  • un neurologue pédiatre pour préciser l’origine du problème neurologique
  • un médecin de Médecine Physique et Réadaptation (MPR), qui est le spécialiste qui coordonne la plus part des traitements 

Quels sont les traitements possibles?

Le traitement incontournable de la paralysie cérébrale est la kinésithérapie. Les objectifs vont être:

  • le renforcement des muscles faibles
  • l’étirement des muscles spastiques pour les aider à grandir
  • le travail de la coordination et de l’équilibre

Un maintien par attelles est souvent nécessaire:

  • les attelles de jour on pour but de palier aux muscles faibles pour favoriser la progression motrice
  • les attelles de nuit visent à maintenir les muscles spastiques en position étirée pour les aider à grandir et éviter que les articulations ne se fixent en mauvaise position

Certains médicaments peuvent diminuer la spasticité:

  • le baclofène. Le plus souvent pris par la bouche, son efficacité est limitée
  • la toxine botulinique. Il s’agit d’injections dans les muscles spastiques, habituellement réalisées par des médecins MPR . L’effet du médicament dure de 4 à 6 mois. Mais les effets sur l’amélioration de la marche peuvent être plus prolongés.

En cas d’échec de tous les précédents traitements, des chirurgies peuvent être nécessaires. On peut:

  • allonger des muscles trop courts
  • retendre des muscles détendus
  • corriger des déformations des os et des articulations
dessins expliquant le principe des chirurgies d'allongement des tendons

 

Pour revenir sur le sommaire des pathologies, cliquez sur le lien.