Le kyste poplité

Created with Sketch.

Qu'est-ce que c'est?

Une articulation est une zone de contact entre 2 os, entourée par une enveloppe appelée la capsule. Cette capsule est recouverte par le tissu synovial dont le rôle est de fabriquer le liquide synovial. Ce liquide synovial sert à nourrir les cellules du cartilage. Il est en renouvellement continu par le tissu synovial qui fabrique et résorbe ce liquide.

Il peut exister une zone de faiblesse au niveau de la capsule, dans laquelle le liquide va pouvoir s’engouffrer et rester piégé. C’est ainsi que se forme le kyste synovial. Au niveau du genou, il existe en arrière et en dedans une zone où passent des tendons qui fait que la capsule est plus fine. C’est ce qui favorise l’apparition de kystes à ce niveau. Comme la partie en arrière du genou s’appelle le creux poplité, on parle donc de kyste poplité.

Chez l’enfant, le kyste apparaît de manière isolée, alors que chez l’adulte, il est plus souvent associé à un autre problème dans l’articulation.

schéma expliquant la formation du kyste poplité et son rapport par rapport à l'articulation du genou

Comment fait-on le diagnostic?

La présence d’une tuméfaction en arrière et en dedans du genou chez un enfant est déjà très évocatrice d’un kyste poplité. Il faudra demander une échographie qui confirmera que c’est bien un kyste, c’est à dire que c’est une poche ne contenant que du liquide et pas de boule de tissu. L’échographie suffit pour éliminer les autres diagnostics.

Quels sont les traitements possibles?

L’évolution naturelle de ses kystes est toujours favorable. La taille du kyste varie dans le temps, en fonction de la quantité de liquide. Parfois, il y en a beaucoup, le kyste est sous tension et il peut devenir gênant. Puis, le liquide repasse dans le genou et la gêne diminue.

Aucune limitation des activités sportives n’est nécessaire.

Le kyste poplité finit par disparaître spontanément au bout de plusieurs années. Ainsi, il n’est jamais nécessaire de faire un traitement, que ce soit une ponction ou une chirurgie.

 

Pour revenir sur le sommaire des pathologies, cliquez sur le lien.