Les déviations des genoux, genu varum et genu valgum

Created with Sketch.

Qu'est-ce que c'est?

Au cours de la croissance, il peut chez certains enfants survenir des changements dans la forme des jambes qui sont physiologiques. Cela veut dire qu’on les considère comme « normaux » car ils rentrent dans l’ordre progressivement avec la croissance et ils ne risquent pas d’entraîner de problèmes au niveau des articulations des jambes ou du dos.

Le genu varum

Le genu varum désigne les jambes arquées. Le genu varum physiologique apparait vers l’âge de 1 an, au moment de l’acquisition de la marche. Il y a souvent une aggravation entre l’âge de 1 et 2 ans. L’amélioration se fait à partir de l’âge de 2 ans et la correction est complète vers 3-4 ans.

Un genu varum qui commence après l’âge de 2 ans est suspect et nécessite un suivi car il risque de s’aggraver.

Le genu valgum

Le genu valgum désigne les jambes en X. Le genu valgum physiologique commence vers l’âge de 2 ans. Il peut persister tout au long de l’enfance, et même s’aggraver juste avant la puberté. L’amélioration se fait au moment de la poussée de croissance pubertaire.

dessins et photographies expliquant le genu varum et le genu valgum
a) genu varum physiologique chez un garçon de 2 ans. b) genu valgum physiologique chez un garçon de 3 ans

Comment fait-on le diagnostic?

Le diagnostic est principalement clinique. Lors de l’examen, le chirurgien quantifie la déviation et recherche d’autres anomalies: inégalité de longueur entre les 2 jambes, anomalie de mobilité des articulations, déformation du dos. Si l’examen est rassurant et que la déviation correspond à l’âge auquel elle peut être observée de manière physiologique, aucune radio n’est nécessaire.

En cas de doute, des examens d’imagerie (radio, IRM) pourront être demandés.

Quels sont les traitements possibles?

En cas de déviation physiologique, aucun traitement n’est nécessaire. En effet, les traitements « externes » (semelle, type de chaussure, kinésithérapie…) n’ont pas d’influence sur l’évolution naturelle avec la croissance.

Dans les rares cas où le genu valgum ne s’améliore pas au début de l’adolescence, on peut proposer une chirurgie de « guidage de croissance ». Cela consiste à mettre un dispositif interne (vis ou plaque) qui va rendre asymétrique le fonctionnement d’un cartilage de croissance. La correction se fera alors progressivement sur la fin de la croissance.

Enfin, en cas de déviation « non physiologique », des chirurgies peuvent être nécessaires, mais qui dépendent alors de la cause.

schémas montrant le fonctionnement des zones de croissance
schémas montrant le fonctionnement d'un blocage de croissance (ou épiphysiodèse) asymétrique pour traiter une déviation osseuse
La mise en place d'une plaque sur le côté de l'os à cheval sur le cartilage de croissance va freiner la formation osseuse du côté de la plaque, ce qui va entraîner un redressement progressif de l'os.
radiographie montrant l'effet d'un système de blocage de croissance (ou épiphysiodèse) asymétrique pour traiter une déviation de la forme des jambes type genu valgum
Exemple de résultat chez un garçon de 13 ans. La correction a été obtenue en 1,5 an.

 

Pour revenir sur le sommaire des pathologies, cliquez sur le lien.