Les soins de cicatrice chez l’enfant

Created with Sketch.

La toilette

Votre chirurgien vous indiquera à partir de quelle date la douche et le bain sont autorisés.

Les massages

Ils sont commencés 2 à 3 semaines après l’opération lorsque la cicatrice est accessible, ou à l’ablation du plâtre quand une immobilisation a été nécessaire.

Il faut masser avec une crème grasse, dans le sens de la cicatrice pendant 3 minutes, deux à trois fois par jour et cela pendant plusieurs semaines (cf. le schéma).

Les massages sont lents, doux et légers au début, puis plus appuyés (après 4 semaines environ). Lorsque vous effectuez le massage, la cicatrice doit blanchir à la pression, puis se recolorer.

Les modifications d’une cicatrice peuvent durer jusqu’à 2 ans, le temps qu’elle devienne blanche. Tant qu’elle est rouge, le processus de maturation est en cours. Les massages sont surtout importants les 3 premiers mois mais du fait de cette maturation prolongée de la cicatrice, il peut parfois être nécessaire de les prolonger.

consignes de massage des cicatrices chez l'enfant

La protection solaire

Les rayons du soleil peuvent foncer la cicatrice tant que le processus de maturation n’est pas terminé. Cette différence de couleur restera ensuite visible à vie. C’est pourquoi les cicatrices récentes ne doivent pas être exposées au soleil ou être bien protégées.

Il est recommandé de ne pas exposer les cicatrices au soleil pendant 18 mois ou sinon d’utiliser un écran total et de renouveler l’application fréquemment.

Lorsque vous achetez une crème solaire pour votre enfant, soyez attentif à l’indice de protection solaire (SPF 50) et choisissez un écran minéral, moins allergisant.

Dans la mesure du possible, protégez-le ou la avec une casquette et des vêtements avec protection UV (en vente dans les grandes surfaces et les magasins de sport).

Les signes à surveiller

Avec ou sans fièvre, s’il apparaît au niveau de la cicatrice de votre enfant:

  • une rougeur
  • un gonflement
  • un écoulement
  • des douleurs

vous devez impérativement consulter un médecin.